Aller au contenu

Histoire Géographie

Différenciation par la structuration de la classe

Cette forme de différenciation consiste à jouer sur l’environnement de travail des élèves et les situations de mise au travail. Ainsi il peut s’agir par exemple de jouer sur la composition de groupes d’élèves qui peuvent avoir plusieurs types d’objectifs (groupes de projets différents, groupes de besoins, groupes n’ayant pas les mêmes ressources de travail…) mais aussi plusieurs configurations (binômes, groupes plus conséquents, travailleurs autonomes). Les outils de dépôts de consignes et de récolte des travaux effectués (ENT, plate formes de travail) mais aussi les outils collaboratifs (forums, murs collaboratifs, textes collaboratifs) permettent d’habiter de façon facilitée ces modalités de mise en activité.

Exemple 1 : Le néolithique – La longue histoire de l’humanité et des migrations, La “révolution” néolithique (6ème) Jean-Emmanuel Dumoulin

Exemple 2 : Lecture de cartes à différentes échelles – La répartition de la richesse et de la pauvreté dans le monde (5ème) Frédéric Derne

– Exemple 3 : Récits fondateurs, croyances et citoyenneté dans la Méditerranée antique au Ier millénaire avant JC, Le monde des cités grecques (6ème) Pierre Dagouret

– Exemple 4 : Enjeux et conséquences des migrations internationales – Les mobilités humaines transnationales, Un monde de migrants (4ème) Arnaud Thuillier