Aller au contenu

L’utilisation d’un Drawbot en classe de technologie au collège : une approche pédagogique innovante

Dans notre monde moderne, l’intégration des technologies est incontournable. Si l’utilisation de l’informatique en classe de Technologie est bien intégrée, il peut être parfois moins aisé de mettre en place un outil de production. Dans cet article, nous allons aborder un exemple particulièrement intéressant de l’utilisation d’un Drawbot. Nous allons découvrir comment ce robot peut être utilisé comme un outil pédagogique efficace dans une classe.

Qu’est-ce qu’un Drawbot?

Un Drawbot est un robot qui utilise un stylo ou un autre instrument d’écriture pour dessiner des images vectorielles sur une surface. Il est généralement contrôlé par un ordinateur, une tablette ou une interface web. Sa programmation utilise le Gcode ( issu notamment de la CFAO) ses vitesses de déplacements sont élevées et son fonctionnement silencieux. Les élèves peuvent ainsi apprendre les principes de base de la robotique et de la programmation.

Les avantages pédagogiques d’un Drawbot

L’utilisation d’un Drawbot en classe offre plusieurs avantages pédagogiques :

  1. La découverte des chaînes d’information et de puissance sur un objet réel.
  2. La mise en place d’une chaîne numérique allant de la création vectorielle à la réalisation par le robot.
  3. Un apprentissage pratique : Les élèves peuvent apprendre les principes de base de la robotique et de la programmation de manière pratique et engageante. Ils peuvent voir en temps réel comment leurs instructions se traduisent en mouvements physiques du robot.
  4. Développement de la pensée critique: La planification et la programmation d’un Drawbot pour dessiner une image spécifique nécessitent une réflexion logique et stratégique. Les élèves doivent comprendre comment décomposer une image complexe en une série d’instructions simples que le robot peut suivre.
  5. Créativité: Les élèves peuvent exprimer leur créativité en concevant leurs propres images pour le Drawbot à dessiner. Cela leur permet d’explorer l’intersection entre l’art et la technologie, stimulant ainsi leur imagination et leur innovation.
  6. La conception et la fabrication en 3D : Tout projet peut être amélioré et notre Drawbot n’échappe pas à la régle. On peut améliorer le concept, ajouter des capteurs, les éléments mécaniques …

Comment intégrer un Drawbot dans votre pratique pédagogique ?

Intégrer un Drawbot dans vos cours de technologie peut sembler intimidant au début, mais avec une simple planification, cela peut être une expérience enrichissante pour vous et vos élèves. Voici quelques suggestions:

  1. Un atelier de programmation : Organisez un projet de découverte où les élèves apprennent à programmer le Drawbot pour dessiner des formes simples, puis progressivement des images plus complexes. Cela leur permettra d’acquérir des compétences pratiques en programmation tout en voyant les résultats immédiats de leur travail.
  2. Un projet de groupe : Proposez un projet où les élèves travaillent en équipe pour programmer le Drawbot afin d’atteindre un objectif collectif. Cela favorisera la collaboration et la communication entre les élèves tout en leur permettant d’appliquer leurs compétences en programmation à un projet concret.
  3. Un projet pluridisciplinaire de dessin en partenariat avec les Arts plastiques : Organisez un concours où les élèves sont mis au défi de programmer le Drawbot pour dessiner la meilleure image possible.

Cela ajoutera un élément ludique à l’apprentissage et encouragera les élèves à repousser les limites de ce qu’ils peuvent accomplir avec le robot.

Exemple d’étapes à suivre pour réaliser un dessin avec le drawbot :

  1. Réaliser un dessin vectoriel avec un logiciel capable de générer un fichier au format dxf ou svg. Nous pouvons utiliser par exemple un logiciel de CAO, CFAO ou tout simplement Inkscape.
  2. Aller sur le site Easel (https://www.inventables.com/pages/easel) et créer un compte gratuit. Easel est une application en ligne crée par Inventables qui vous permettra de paramètrer les déplacemements (FAO). Découvrir l’utilisation : https://benmaker.fr/2021/01/23/decouvrir-easel/
  3. Définir simplement les usinages à réaliser par le robot, ce dernier fonctionnant comme une machine à commande numérique standard.
  4. Télécharger le fichier gcode  et le copier sur la carte sd du drawbot puis lancer le fichier depuis l’interface tactile du robot
Démonstration en vidéo

Conclusion

L’utilisation d’un Drawbot en classe est une excellente façon d’enseigner les principes de la robotique et de la programmation, tout en encourageant la créativité et la pensée critique chez les élèves. En tant qu’outil pédagogique, il offre une approche pratique et engageante pour l’apprentissage qui peut aider à rendre l’éducation technologique plus accessible et plus stimulante pour les élèves.