Aller au contenu

Labomaths

Projet à l’échelle de l’établissement et de son territoire, le « laboratoire de mathématiques » est un lieu d’échanges de pratiques et de réflexion disciplinaire et didactique, un lieu de formation, de production de ressources, d’expérimentation pour les enseignants de mathématiques en coordination avec les équipes des autres disciplines qui vise à accroître l’efficience de l’enseignement à destination des élèves et des étudiants.

L’académie de Clermont-Ferrand compte 13 labomaths, qui maillent le territoire auvergnat.

DépartementTypeEtablissementVille
AllierLycéeMadame de StaëlMontluçon
AllierCollègeCharles PéguyMoulins
AllierCollègeMaurice Constantin-WeyerCusset
CantalLycéeEmile DuclauxAurillac
CantalCollègeBlaise PascalSaint-Flour
Haute-LoireLycéeSimone WeilLe Puy en Velay
Haute-LoireCollègeJean MonnetYssingeaux
Puy-de-DômeLycéeClaude et Pierre VirlogeuxRiom
Puy-de-DômeLycéeMuratIssoire
Puy-de-DômeLycéeMontdoryThiers
Puy-de-DômeCollègeAnatole FranceGerzat
Puy-de-DômeCollègeTeilhard de ChardinChamalières
Puy-de-DômeCollègeLa Charme (ouverture 2023)Clermont-Ferrand
Puy-de-DômeCollègeLabomath des Combrailles (ouverture 2023)Saint-Gervais d’Auvergne

Qu’est-ce qu’un laboratoire de mathématiques ?

Destiné prioritairement aux enseignants, un laboratoire de mathématiques – appelé labomath – est un lieu dédié en collège ou en lycée qui vise à contribuer au développement professionnel en équipe des professeurs. C’est un lieu privilégié offrant la possibilité de construire localement et collectivement avec les écoles et établissements du bassin une réflexion didactique et disciplinaire partagée de la maternelle à la troisième et même jusqu’au lycée.

Le laboratoire de mathématiques constitue un projet à l’échelle de l’établissement dans lequel le chef d’établissement joue un rôle majeur, en coordination avec les équipes disciplinaires, le conseil pédagogique, le conseil d’administration et en lien avec les chargés de mission académiques du plan maths (Gaëtan Perrin et Amandine Thiriet, IA-IPR de mathématiques et Laurent Delaume, délégué à la pédagogie). Un ou deux coordonnateurs sont désignés pour organiser le travail entre pairs et les actions choisies.

C’est un lieu d’échanges et de temps communs pour les enseignants, où se construisent la confiance et l’entraide mutuelle. Il permet la présentation de pratiques innovantes, de résolution collaborative de problèmes, et d’échanges avec des collègues d’autres disciplines. Le labomath est un lieu d’interaction entre les enseignants du premier degré, du second degré et de l’enseignement supérieur.

Le labomath est ouvert sur son environnement, au travers par exemple d’expositions ou de conférences. Il a vocation à rayonner dans son bassin géographique en tissant des liens avec les établissements partenaires dans son territoire : lycées, collèges, écoles primaires, Universités, etc. Il est aussi l’occasion de travailler le lien avec les parents d’élèves et de donner une image positive des mathématiques.

Développer la formation entre pairs et les liens avec l’enseignement supérieur

Le labomath est un « lieu » privilégié pour proposer des FIL, notamment autour des liaisons interdegré et collège-lycée. Il permet aussi de multiplier les liens avec les universitaires. Ceux-ci permettent aussi de dynamiser et coordonner l’enseignement pour changer l’image des mathématiques et éveiller plus de vocations scientifiques, notamment pour les filles, ou encore améliorer la transition « bac-3/bac+3 ».

Un lieu de production de ressources

Les productions sont des éléments essentiels de l’action du laboratoire et abordent différentes thématiques. Dans l’académie de Clermont-Ferrand, celles de l’affichage en salle de classe, des TP d’informatique et des sacs à maths ont été investies.

Ces productions sont issues de travaux entre pairs ou de collaborations avec des universitaires.

Ces productions sont mutualisées entre les labomaths de l’académie, via l’ENT.

Des exemples ?

L’académie de Clermont-Ferrand a produit 3 vidéos intitulées « mon labomath en 180s » permettant de faire connaitre le fonctionnement de trois de ses labomaths : celui de Charles Péguy à Moulins, dont le travail est ancré sur l’ouverture vers le premier degré avec un marché des constellations et vers le grand public avec la fête des sciences, celui de Jean Monnet à Yssingeaux qui a développé des fiches mémo et un jeu intitulé « la route des maths » et celui de Saint-Flour, qui vise à développer l’éloquence des élèves et les liens interdegré.

Collège Charles Péguy – Moulins

Collège Jean Monnet – Yssingeaux

Collège Blaise Pascal – Saint Flour

Contact : gaetan.perrin@ac-clermont.fr et amandine.thiriet@ac-clermont.fr

Liens institutionnels